Publié 20/07/15 Catégorie REVUE DE PRESSE Read 1934 times

7ème Forum Mondial de l’Eau : L’ARDCI a pris part à l’évènement

 

Placée sous le thème «De l’eau pour notre avenir», la cérémonie d’ouverture de cette 7ème édition a été présidée par le Président de la République de Corée, SEM Park GEUN-HYE. Elle avait pour but de permettre aux participants d’adopter une vision partagée, novatrice et intégrée de la gestion des eaux et faire connaître aux Etats leur rôle fondamental pour l’accès à l’eau et à l’assainissement. Cette édition du Forum Mondial de l’Eau a été structurée en six processus : un processus politique composé des volets ministériels, parlementaires, et autorités locales et régionales ; un processus thématique regroupant seize (16) thématiques ; un processus régional à débattre au niveau de sept (7) zones régionales ; un processus sciences et technologies regroupant 137 sous-processus ; un Forum citoyen et une Exposition.

 

Durant les travaux, la ville de Daegu a servi de cadre pour les thématiques, les sciences et technologies, l’exposition et celle de Gyeonbuk au processus régional, politique et citoyen. La délégation ivoirienne composée de treize (13) personnes était conduite par SEM Sylvestre KOUASSI BILE, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire près la République de Corée. L’ARDCI a été représentée par son Secrétaire général adjoint, Président du Conseil Régional du Bounkani, M. HIEN Philippe.  La délégation ivoirienne a pris part aux différents processus, notamment, le processus politique. A ce niveau, elle a participé à la Conférence Ministériel, à la Conférence des Gouvernements locaux (Maires et Gouverneurs), au processus parlementaire et au processus régional en Afrique. 

 

La Conférence ministérielle a été la première des trois rencontres politiques du 7ème Forum. Elle a réuni de hauts responsables de Gouvernements et chefs de délégation de plus de cent (100) pays pour discuter des problèmes planétaires liés à l’eau ainsi que des moyens efficaces et appropriés pour les résoudre. Huit (08) sessions ont meublé la rencontre, notamment «garantir la sécurité de l’eau et l’assainissement pour tous», «adaptation au changement climatique et à la gestion des risques de catastrophes liées à l’eau » et «gestion durable de l’eau et conservation des écosystèmes». Une déclaration a sanctionné les travaux. Celle-ci recommande, notamment que les questions de l’eau soient placées en ligne de mire de la coopération internationale. 

 

En ce qui concerne la Conférence des Gouvernements locaux, elle servi de cadre aux maires, gouverneurs des régions/provinces à travers le monde de discuter de l’avenir de la gestion de l’eau au niveau municipal et provincial, à l’ère de l’accélération de l’urbanisation qui exige le renforcement dans chaque ville de la gestion des eaux usées et des systèmes d’assainissement existants. La conférence de haut niveau des gouvernements locaux est une partie du programme du processus politique amorcé au cours du 4ème Forum mondial de l’eau à Mexico en 2006. Les gouvernements locaux et provinciaux ont adopté le document final intitulé «l’acte de l’eau de Daegu-Gyeongbuk pour la durabilité des villes et des régions». Ce document qui reconnaît l’importance du rôle des gouvernements locaux dans la résolution des problèmes liés à l’eau aux niveaux national et mondial, exige la collaboration avec les gouvernements centraux pour relever les défis de manière efficace. Il se fonde, de manière logique sur deux thèmes centraux : «construire sur les stratégies au niveau municipal et les gouvernements nationaux doivent permettre aux autorités locales d’aider à créer un environnement favorable». Parmi les nombreuses stratégies définies par le document, la question la plus imminente est comment profiter de l’annonce des Objectifs de Développement Durable (ODD), qui seront présentés en septembre et accroître la prise de conscience sur les enjeux de l’eau au niveau mondial.

Concernant le processus parlementaire, les parlementaires présents se sont engagés tous à soutenir la politique de l’eau. La déclaration produite par ces derniers affirme leur détermination à soutenir les actions sur les problèmes de l’eau. Elle mentionne la coopération décentralisée dans la résolution des questions de l’eau et la nécessité d’allouer les ressources financières pour la sécurité de l’eau. La déclaration souligne l’engagement à garder l’eau comme une composante essentielle de la COP21, sur le climat en décembre, à Paris, car les problèmes de l’eau sont fortement en relation avec le climat.

 

S’agissant du processus régional en Afrique, placé sous la direction du Conseil des Ministres Africains chargés de l’Eau (AMCOW), il s’est articulé autour de cinq (5) thèmes sur les seize (16) suggérés au niveau mondial et endossés par l’Assemblée Générale de l’AMCOW tenue à Dakar, le 31 juillet 2014. Ces thèmes sont entre autres, «Gestion des risques et des incertitudes pour la résilience et la préparation aux catastrophes», «l’eau pour la sécurité alimentaire et énergétique». Ce panel a été présidé par M. Ahmadou Mansour FAYE, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Sénégal, Président en exercice de l’AMCOW. Il ressort des échanges, entre autres points, la nécessité de créer un ministère de l’eau et de l’assainissement dans les pays en voie de développement.

 

La participation de la Côte d’Ivoire au 7ème Forum de l’eau a été une opportunité  pour discuter des défis de l’eau et de l’assainissement dans un double contexte de changement climatique et de dégradation environnementale. La délégation ivoirienne au terme de ce 7ème Forum Mondial de l’Eau a fait les propositions à l’attention du Gouvernement, notamment, la mise en place d’un cadre multi-acteurs pour la préparation aux différents évènements sur l’eau, soumettre la candidature de la Côte d’Ivoire pour abriter le 9ème Forum Mondial de l’Eau et ériger l’Eau au titre des Priorité Nationale.

La délégation ivoirienne s’est réjouie de cette première participation de l’ARDCI qui en tant que faitière des pouvoirs locaux.   

 

Le 7ème Forum Mondial de l’Eau a été clôturé par la signature de la Déclaration de Daegu et Gyeonbuk. La 8ème édition aura lieu en mars 2018 à Brasilia, en République Fédérale du Brésil. 

 

Source : rapport du Président HIEN Philippe

Secrétaire Général Adjoint de l’ARDCI

LE MOT DU PRESIDENT

Me AHOUSSOU J.

Chers internautes,

Nous sommes très heureux de vous accueillir sur le portail de l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire.

L’internet occupe aujourd’hui une place de choix parmi les outils de communication. En créant ce site, nous avons souhaité mieux faire connaitre nos missions , promouvoir notre vision du développement local, en communiquant avec nos publics cibles.

 

Lire la suite 

Les régions en CI

Région du Poro Visitez le Bounkani Visitez le GONTOUGO Visitez l'INDENIE-DJUABLIN Visitez le SUD-COMOE Visitez le District d'Abidjan Visitez les GRANDS PONTS Visitez le GBOKLE Visitez le SAN PEDRO Visitez l'Agnéby-Tiassa Visitez le MORONOU Visitez le District de Yamoussoukro Visitez le Bélier Visitez le Cavally Visitez le TONKPI Visitez la MARAHOUE Visitez le GBEKE Visitez le BERE Visitez le Bafing Visitez le KABADOUGOU Visitez le FOLON Visitez le PORO

ARDCI sur Facebook

Projet financé par ...

L'AGENDA

  Réunion des groupes de travail thématique et Assemblée générale de l’Association Internationale des Régions Francophones (AIRF), les 23 et 24 mars 2017, au siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon, en France.   

   

  

 

Tous droits réservés © 2014 ARDCI