Développement local : L’ARDCI et le CERAP échangent sur les valeurs de la RSE

 

Les discussions mardi 13 juin 2017, au siège de l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) entre les dirigeants des Conseils de Régions et des Districts et le Père François Kaboré, Directeur de l’institut Universitaire Jésuite d’Abidjan, le CERAP, autour de l’ouvrage collectif : Responsabilité sociétale de l’Entreprise et management éthique en Afrique, ont été si enrichissantes, qu’elles ont accouchées de deux recommandations. 

Les présidents des Conseils Régionaux ont suggéré d’une part, organiser deux séminaires avec comme principaux invités les ministres de l’Industrie et des Mines et celui de l’Agriculture et du Développement durable.


Ils ont commis d’autre part le CERAP avec lequel, ils vont contracter un partenariat pour des sessions de formation et de renforcement des capacités des élus locaux, de rédiger un mémorandum qui fait le point de toutes leurs préoccupations pour tenter une négociation avec le gouvernement et les entreprises qui exploitent leurs ressources (terre, flore et eau) afin qu’à côté de l’unicité des caisses de l’Etat, un mécanisme soit trouvé pour percevoir des taxes au plan local et auprès desdites entreprises.


S.E Jeannot AHOUSSOU-KOUADIO, président de l’ARDCI et ancien Premier ministre, au regard des domaines des compétences que l’Etat a transféré aux collectivités locales, a noté que ces zones qui sont des gouvernements locaux, sont les meilleurs laboratoires d’expérimentation de la RSE, qui promeut la notion de valeurs partagées. Et il a souhaité que ces valeurs-là, donc la redistribution d’une partie des bénéfices des entreprises atteignent effectivement leur cible : les populations.


Ce qui l’a amené à parler de valeur partagée à la base. Et c’est cette problématique et comment lui trouver une solution viable qui a préoccupé les présidents de Conseils de Régions, qualitativement représentés, avec aux côtés du président de l’ARDCI, les anciens ministres ZAKPA Komenan et Aka Aoulé.


Tous les intervenants qui ont dépeint le drame qui se joue dans la région du Loh –Djiboua (Divo) avec deux des cinq sociétés minières nationales, dans le Moronou, et la pêche illicite dans les eaux de la Comoé, ont appelé à une organisation incessante de séminaires avec les ministres Jean-Claude Brou de l’Industrie et des Mines et Amadou Sangafowa Coulibaly de l’Agriculture et du Développement Rural, pour redéfinir la clé de répartition des richesses induites par les exploitations minières.


Puis entrevoir une solution viable pour tous, contre cette exploitation illicite des mines qui affecte aussi l’agriculture. Les élus locaux ont également envisagé une collaboration étroite avec les universitaires pour anticiper les questions de développement en les théorisant pour que les agents de développement à la tête des collectivités puissent faire de bons choix.


Le Père François Kaboré, a indiqué qu’en Inde, une entreprise qui fait un chiffre d’affaires de 700 millions est tenue d’investir 3% de ces bénéfices pour la communauté locale. Or en Côte d’Ivoire où seulement 13% des entreprises installées ont un mécanisme de RSE, le code minier offre seulement au comité départemental 0,5% du chiffre d’affaires.


Et comme, il est de règle en Afrique, ces grosses sociétés, ne paient jamais le pourcentage sur la totalité de leurs bénéfices. Elles déduisent toujours, au contraire de ce qu’elles font installées dans leurs pays d’origine, les dépenses engagées pour avoir un marché en Afrique.


Le Père a souhaité comme, il le fait déjà depuis quelques années au CERAP, que l’Afrique forme des générations de managers, qui pourront utiliser des méthodes de gestions en prise avec les réalités nationales. Il a surtout exhorté les Régions à se donner les moyens techniques nécessaires pour discuter d’égal à égal de leurs droits avec les entreprises.

 

LE MOT DU PRESIDENT

Me AHOUSSOU J.

Chers internautes,

Nous sommes très heureux de vous accueillir sur le portail de l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire.

L’internet occupe aujourd’hui une place de choix parmi les outils de communication. En créant ce site, nous avons souhaité mieux faire connaitre nos missions , promouvoir notre vision du développement local, en communiquant avec nos publics cibles.

 

Lire la suite 

Les régions en CI

Région du Poro Visitez le Bounkani Visitez le GONTOUGO Visitez l'INDENIE-DJUABLIN Visitez le SUD-COMOE Visitez le District d'Abidjan Visitez les GRANDS PONTS Visitez le GBOKLE Visitez le SAN PEDRO Visitez l'Agnéby-Tiassa Visitez le MORONOU Visitez le District de Yamoussoukro Visitez le Bélier Visitez le Cavally Visitez le TONKPI Visitez la MARAHOUE Visitez le GBEKE Visitez le BERE Visitez le Bafing Visitez le KABADOUGOU Visitez le FOLON Visitez le PORO

ARDCI sur Facebook

Projet financé par ...

L'AGENDA

Du 12 au 15 juin 2017 : Atelier de formation sur le thème «la mobilisation des financements par la coopération au développement avec la France et l’Union Européenne» au siège de l'ARDCI, II Plateaux les Vallons, Cité Lemania. 

   13 juin 2017 à 16 heures : Cérémonie de présentation du livre intitulé "Responsabilité Sociétale de l’entreprise et Management Ethique en Afrique" au siège de l'ARDCI, II Plateau les Vallons, Cité Lemania. 

  

 

Tous droits réservés © 2014 ARDCI