Slogan : Terre d’Accueil et de Traditions

Découverte de la région du PORO


Situation géographique de votre collectivité

La région du Poro fait partie du Nord de la Côte d’Ivoire. Elle est située entre les parallèles 8°26 et 10°27 de latitude Nord et 5°17 et 6°19 de longitude Ouest.

Elle est limitée au Nord par la République du Mali, au Sud par la Région du Béré, à l’Est par les Régions du Tchologo et du Hambol et à l’Ouest par la Région de la Bagoué. Son climat est de type soudanais, marqué par une alternance deux saisons : saison sèche très marquée par l’harmattan entre décembre et janvier avec une des pointes de chaleur en mars et avril. Saison des pluies qui s’étende de mai à octobre avec des pluviométries maximales en juillet et août. La température varie entre 24 et 34 degrés.


Les départements, les communes et le chef-lieu de région

  • Dikodougou   Dikodougou, Guiembe
  •  Korhogo (Chef- Lieu) : Karakoro, Komborodougou, Korhogo, Niofoin, Napie, Sirasso, Tioroniaradougou

    M’bengue : M’bengue

    Sinematiali : Sinematiali

Superficie

La région du Poro couvre une superficie de 13.400 km².

Démographie

Elle compte une population de 702.086 Habitants en 2013. Elle est peuplée majoritairement de Sénoufos qui constituent les autochtones. A côté de ce peuple, il y a les Malinkés, communément appelés les Dioulas. On note également la présence d’autres populations venues des autres régions de la Côte d’Ivoire, des  pays d’Afrique et du reste du monde.

Liste des membres du Bureau de la Collectivité

  • Président : COULIBALY Tiémoko Yadé 
  • 1er Vice-président : SILUE Tiagnigué
  • 2ème Vice-président : Dr COULIBALY Mamadou
  • 3ème Vice-président : Mme KOULIBALY Béré épse COULIBALY
  • 4ème Vice-président : COULIBALY Zié

Adresse e-mail et site web de la collectivité

  • www.conseilregionalduporo.ci / site web : www.regionduporo.org (en construction)

Les potentialités de la collectivité

  • Economiques 

L’économie est essentiellement dominée par l’agriculture, l’élevage, le commerce, le tourisme et l’exploitation minière.

  • Agricoles 

Au niveau de l’agriculture, la terre est propice à la culture du coton, du maïs, du riz, de l’arachide, de l’igname, du tabac, du karité, de la patate douce, du fonio, du haricot, de la mangue, cultures vivrières.

  • Touristiques : 

La région du Poro est riche en potentialités touristiques. Ces sites sont très variés. On peut citer:

    • Les tisserands de Warainéné ;
    • Les toiles de Fapaha ;
    • Les Vanniers de Torgokaha ;
    • Les Forges traditionnelles  de Koni ;
    • Les fabricants de perle de Kapélé ;
    • La case sacrée de Niofoin ou la case protectrice ;
    • Le Mont Korhogo qui a donne une vue panoramique de la ville de Korhogo ;
    • Le musée du patriarche Soro Péléforo Gbon qui retrace l’histoire et le règne du peuple Sénoufo à travers ce chef charismatique ;
    • Les danses panthère ou Boloye, de Natio, les Wambélé de Sinematiali
  • Culturelles

Terre d’accueil et hospitalier, la région du Poro a un patrimoine culturel et traditionnel très riche. Elle se caractérise par la pratique du Poro qui se présente comme l’école de formation traditionnelle par excellence du Sénoufo. Tout Sénoufo est appelé à faire le Poro qui joue un rôle déterminant dans la vie sociale et religieuse du Sénoufo.  C’est par ailleurs cette caractéristique qui donne son nom à la Région, à savoir la Région du Poro. La théologie du Sénoufo est basée sur la croyance en Koulotiolô (le Dieu Puissant) et Katiéléo (la Déesse-mère). Il faut comprendre Sénoufo ou Siénang, nom de ceux qui parlent le Sénoufo.

Le folklore est pluriel : plusieurs danses traditionnelles initiatiques et autres l’animent. On note par exemple, les danses boloye, wambélé, des forgerons,  le balafon.

La Région vit aussi au rythme des fêtes initiatiques et cycliques et d’autres pratiques culturelles comme le Gbinhou chez les jeunes garçons  (lutte traditionnelle pratiquée par les jeunes au claire de lune) et le Katohô pratiqué par les jeunes filles. Cette dimension culturelle rapproche ainsi les jeunes garçons et les jeunes filles dans une dynamique sociologique et solidaire.

La Société Sénoufo est caractérisée par le lignage matrilinéaire et pouvoir centralisé. Le pouvoir Sénoufo s’exerce autour des institutions suivantes :

      • Kéguefolô : possesseur du village ;
      • Tarafolô : possesseur de la terre. C’est celui qui délibère sur toutes les questions de terres de la collectivité ;
      • Zizanfolô : possesseur du Poro

Autres potentialités  culturelles et sportives

le Festival artistique et culturel de Korhogo (FESACKO) : qui fait chaque année, la promotion des danses de la région,   le Centre culturel Womiegnon qui abrite les grandes festivités culturelles de la région, le Club Omnisport de Korhogo (COK) (équipe de football qui joue en première division).

Les projets prioritaires de la collectivité

La Région du Poro bien qu’elle  ait atteint un niveau acceptable en matière d’infrastructures de base, l’école, la santé et le chômage des jeunes restent encore des maillons faibles du tissu socioéconomique de la région. En outre, malgré  les immenses potentialités touristiques de la Région, le secteur du tourisme est insuffisamment exploité. Et pourtant ce secteur bien organisé peut apporter une solution au chômage des jeunes de notre région.  Ainsi, les projets prioritaires du Conseil Régional restent :

  1. Education-formation-alphabétisation et emploi des jeunes ;
  2. La Santé et la lutte contre le VIH-SIDA dans les villages ;
  3. L’organisation et le développement du secteur du tourisme, de l’artisanat ;
  4. Le secteur de l’agriculture et de l’élevage, avec notamment des créations de retenus d’eau pour la culture des vivriers, du riz en trois saisons et soutiens aux activités génératrices de revenus par des financements de microprojets;
  5. Le renforcement du tissu des secteurs Industriel, miniers et énergétique et du commerce pourvoyeurs d’emplois pour les jeunes ;
  6. Renforcer les Infrastructures routières ;
  7. Gouvernance locale-genre et développement pour permettre aux populations de s’approprier des valeurs de la démocratie et de la cohésion sociale, du développement local, etc.
  8. Sécurité et protection civile ;

La vision de la collectivité

Faire de la Région du Poro, un pôle de développement agro-industriel, touristique et universitaire pour un progrès socio-économique durable.

Quelques images

L’image de la région de Gbèkê est : une zone défigurée par la crise militaro-politique qu’a traversé notre pays de 2002-2011 mais qui se relève avec l’effort de la crise en œuvre d’une vaste politique de redressements et de développement initié par le Président du Conseil Régional.

 

LE MOT DU PRESIDENT

Me AHOUSSOU J.

Chers internautes,

Nous sommes très heureux de vous accueillir sur le portail de l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire.

L’internet occupe aujourd’hui une place de choix parmi les outils de communication. En créant ce site, nous avons souhaité mieux faire connaitre nos missions , promouvoir notre vision du développement local, en communiquant avec nos publics cibles.

 

Lire la suite 

Les régions en CI

Région du Poro Visitez le Bounkani Visitez le GONTOUGO Visitez l'INDENIE-DJUABLIN Visitez le SUD-COMOE Visitez le District d'Abidjan Visitez les GRANDS PONTS Visitez le GBOKLE Visitez le SAN PEDRO Visitez l'Agnéby-Tiassa Visitez le MORONOU Visitez le District de Yamoussoukro Visitez le Bélier Visitez le Cavally Visitez le TONKPI Visitez la MARAHOUE Visitez le GBEKE Visitez le BERE Visitez le Bafing Visitez le KABADOUGOU Visitez le FOLON Visitez le PORO

ARDCI sur Facebook

Projet financé par ...

L'AGENDA

Du 12 au 15 juin 2017 : Atelier de formation sur le thème «la mobilisation des financements par la coopération au développement avec la France et l’Union Européenne» au siège de l'ARDCI, II Plateaux les Vallons, Cité Lemania. 

   13 juin 2017 à 16 heures : Cérémonie de présentation du livre intitulé "Responsabilité Sociétale de l’entreprise et Management Ethique en Afrique" au siège de l'ARDCI, II Plateau les Vallons, Cité Lemania. 

  

 

Tous droits réservés © 2014 ARDCI